Leon Vymenets, Canada, illustration

May 15th, 2008

Partfaliaz interview Leon Vymenets

Leon Vymenets pratique un art qui s’accorde avec son mantra de simplicité, de minimalisme et un sens de l’aventure semi-enfantin. Ses illustrations et dessins sont parfois « hermétiques », mais toujours bruts et spontanés. Découvrez cette sympathique personnalité, son goût pour l’expérimentation et son engagement en faveur de la scène artistique Canadienne.

Images courtesy of Leon Vymenets. All rights protected.

toyota

Tout d’abord, peux-tu nous parler de ton parcours: quand as-tu décidé d’être illustrateur et quels ont été tes « débuts artistiques »?
Cela a été progressif pour moi, j’ai toujours dessiné depuis le plus jeune âge, et l’art à toujours été une évidence dans ma vie – jusqu’à m’influencer sur divers aspects. Je me souviens avoir collaboré sur une illustration avec un copain de classe en cm2. Son nom est Dave, et il était excellent illustrateur, une sorte de prodige de mon point de vue ! Il m’a complètement influencé, et je n’ai jamais perdu cet élan un peu « brut » pour le dessin.
Ma mère a été très tôt d’une grande influence. Elle était ingénieur du son et faisait aussi des trucs dans la mode. Ma mère faisait toujours des croquis de mode, alors je crois que c’était un peu génétique d’aller vers une activité artistique.
Gamin, je lisais des magazines de skate, comme Thrasher Magazine et je pouvais passer des heures à mater le design des planches. J’étais hypnotisé par les graphismes, j’aimais beaucoup par exemple les design Nattas Panther pour Santa Monica Airlines Skateboards (SMA), les design Jim Thiebaud aussi pour SMA et les design Kevin Staab pour Sims Skateboards, c’était dingue – mais je pourrais en mentionner tellement… Donc je pense que ça aussi a joué un rôle pour me diriger vers les arts graphiques. A 18 ans j’ai créé ma propre marque de skate, dont je me suis occupé pendant 2 ans, en faisant tout du design de boards et T-shirts jusqu’à refourguer le tout dans les skate-shops. J’ai récemment dessiné une ligne de boards pour Vision Skateboards, qui appartient maintenant à une société de Toronto.

visionboard

Qu’est-ce qui décrirait le mieux ton style? 
Brut, minimaliste, diffuseur de conscience.

Ce qui influence ton style? 
J’ai été pas mal influencé par ces T-shirts qui illustrent les connections entre le monde et les objets ou les idées. Un exemple dans le genre, c’est le travail de Michael Leons. Cela raisonne vraiment pour moi. Je suis très influencé par le monde physique autour de moi et la culture urbaine, qui est évidente dans la plupart de mes illustrations.

tees

Tu es connu pour avoir un style brut, gestuel, qui correspond à une tendance profonde en typo comme en illustration aujourd’hui, pense-tu être « old school » ?
Oui, ça l’est, carrément. Pour moi, c’est ça le truc. C’est brut et inconscient. Je n’y pense même pas. Je me contente de coucher l’idée sur le papier. C’est quelque chose qui sort de mon esprit. Cela représente un gros morceau de ma vie “professionnelle”, qui est un peu entre l’art digital et le graphisme. j’ai besoin que ce soit aussi spontané. C’est un peu comme une libération mentale, qui me permet de m’éloigner un peu de l’art digital pour lequel j’ai été connu, qui représente aussi une part importante de ma vie professionnelle.

Utilises-tu beaucoup l’ordinateur ?
Il y a 6 ans je faisais beaucoup de 3D dans un style chaotique et j’ai eu un peu de succès avec ça, puis j’ai plutôt évolué vers un style analogique ou “old school”. Je scan mes dessins et je joue avec Photoshop parfois…

digitalartnin

Tu as un très beau vélo « fixed gear », mais… tu as ajouté un frein ?
Les freins c’est bien ! Surtout en ville. J’adore faire du vélo – cela me met dans un état méditatif. Les vélos à pignon fixes peuvent être de très belles choses esthétiquement et ça me plait vraiment. Mes amis sont affolés que je sois excité par quelque chose comme une belle pédale Campagnolo ou un cadre Cinelli.

Quel travail fais-tu chez allmaple ? Comment es-tu contributeur ?
Cela fait maintenant plusieurs années que je suis rédacteur pour Allmapple.com. Je les aide pour organiser les hors-séries, pour éditer des articles ou des événements, et j’aide Eric Vardon (co-fondateur de Allmaple) avec des idées d’ordre stratégique pour le site et son évolution. Allmaple a bien évolué avec les années, et je suis très fier des numéros que nous avons réalisés jusqu’à maintenant. Nous avons interviewé beaucoup d’artistes très talentueux ainsi que des musiciens et nous avons créé des partenariats avec des gens extras. Allmaple va de mieux en mieux et c’est pourquoi j’apprécie tant de m’y impliquer régulièrement, et le fait que nous concentrons nos numéros sur les Canadiens est super… cela aide à booster la scène artistique Canadienne.

mustbetrue

Tu as toujours vécu à Toronto ? Aimes-tu cette ville, est-ce un endroit créatif ? 
Oui, j’ai passé la majeure partie de ma vie à Toronto. Je pense que Toronto devient un centre créatif plus qu’il ne l’a été par le passé. La ville s’enthousiasme pour les arts en partie grâce à nos « Nuits Blanches ». L’événement anime le centre ville avec des installations, des expos et autres. Nous avons également de super magasins d’art et galleries comme Magic Pony et Pixel Gallery/ F13 qui sont entièrement dédiées à l’art et au design.

Que penses-tu de ces 8 dernières années ?
je suis content d’être passé à travers avec peu d’égratignures.

leon

As-tu des expos à venir, des projets pour le futur ?
J’ai créé récemment des shorts pour Rip Curl (Australie) à l’occasion d’une série confiée à des artistes. C’était génial de bosser avec eux. Il devrait y avoir bientôt une expo pour rassembler et présenter toutes les œuvres. Je travaille aussi sur une seconde édition de graphisme pour des T-shirts chez Graniph Japan.?Je suis un peu dans un état entre deux périodes… je cherche à apporter une nouvelle dimension à mes illustrations. Je ne sais pas trop encore vers quoi aller. Ca m’ennuie de faire trop longtemps la même chose. Je préfère tout arrêter et changer de vitesse pendant quelque temps pour méditer, penser à autre chose ou jouer de l’ukulele et écrire des chansons ou me mettre à fond dans une autre activité. Je cherche à faire le vide et quand je reviens à mes travaux, cela se traduit souvent par une évolution plutôt sympa…

Le site de Léon Vymenets
stereo-eros (travaux de 2005 à 2007)
Leon est éditeur de All Maple un magazine dédié aux arts canadiens

Les favoris de Léon

Musique J’écoute pas mal de rock indé tendznce folk comme Beirut, Robert Pollard, Goldfrapp, la liste peut s’allonger… et je cherche continuellement de nouveaux groupes à écouter. J’aime aussi un peu de hip hop ou du rap débile comme MF Doom, Aesop Rock, Deltron 3030 qui sont des artistes que je rentrerais dans ce genre de catégorie.
Films Made, 12 monkeys, the fountain, beautiful losers, Helvetica, science of sleep, amores peros, ou tout ce qu’a fait Wes Anderson ou Kevin Smith…
Emissions de TV : Curb Your Enthusiasm et Californication
Artistes Thomas Campbell, Barry Mcgee, Daniel Abramovich, Steven Harrington, Michael Leon, Cody Hudson, Lee Misenheimer, Linn Olofsdotter. Bien sûr la liste pourrait continuer encore et encore…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *