Dave Tabler, USA, management d’un site d’illustration

1er Octobre 2008

Partfaliaz interview Dave Tabler

Dave Tabler est celui qui dirige Theispot, l’un des trois plus gros sites entièrement dédiés à l’illustration. Theispot est un énorme outil de consultation de portfolios qui attire quantité d’acheteurs d’art chaque mois. Un lieu où les artistes peuvent afficher leurs travaux ou en proposer les droits pour des ré-utilisations à travers un stock d’illustration.

All rights protected.

the-i-spot11

Pouvez-vous vous présenter ainsi que ispot et nous dire depuis quand êtes-vous sur ce marché de l’illustration ?
Theispot a posté son premier portfolio en December 1996. Il y avait très peu de compétition en ligne ces premières années, tous les annuaires étaient des livres. Le site héberge désormais des Portfolios pour approximativement 1000 illustrateurs dans le monde, ainsi que 20 000 images dans des collections en droits gérés.

Theispot est une agence de stock, donc le moteur de recherche est probablement la clé du fonctionnement du site ? Comment fonctionne-t’il ? Je suppose qu’il est fréquemment alimenté ?
Comme je le disais plus haut, Theispot fait plus que de vendre du stock d’illustration ; la rubrique Portfolio est un accès direct aux artistes, grâce à la possibilité qu’ils ont d’exposer 18 images et qui est régulièrement enrichi par nos adhérents pour un coût de 650 dollars par an. Et oui, une bonne recherche EST le cœur du succès du site. Les deux rubriques sont complètement accessibles par le nom de l’artiste ou des mots-clés sélectionnés par les illustrateurs eux-mêmes. Un accompagnement et des conseils sont fournis par theispot pour être sûr que la présentation et les mots-clés sont optimisés pour une meilleure efficacité et un bon retour sur investissement. Nous encourageons les artistes à mettre à jour leur Portfolios avec de nouveaux travaux régulièrement de façon à attirer de nouveaux clients mais aussi maintenir l’intérêt des clients actuels.

Je pense qu’il est important de signifier que la partie stock de Theispot n’utilise pas le modèle habituel des agences de stock. Les parutions en presse ordinaires sont gérés directement sur le site grâce à un calculateur de prix et un système de paiement. Les droits plus complexes sont négociés au cas par cas. Les artistes sont consultés sur les prix et les détails; tous les contrats, les commandes, la facturation et la livraison des images est pris en charge par theispot. L’idée est de proposer un système où les archives de l’illustrateur génèrent des revenus qui remboursent leur adhésion et favorisent leur carrière.

Les illustrateurs sont encouragés à construire de solides collections de Stock avec le temps, en payant seulement 15 dollars par image télé-chargée, incluant la haute résolution disponible pour les clients. A la date anniversaire, la collection est renouvelée pour une somme de 250 dollars l’année. Les artistes gardent 75% des droits payés sur leurs images.

portfolio

La rubrique Portfolio

Quels sont les principaux changements auxquels vous avez dû faire face ces dix dernières années en temps que site leader sur le marché de l’illustration ?
Lorsque nous avons commencé le site, les directeurs artistiques se référaient plus naturellement aux éditions print pour la recherche d’illustrateurs. Tout cela a complètement changé ! Aujourd’hui les directeurs artistiques ont grandi avec le web et sont familiarisés avec la recherche en ligne. Cela n’a plus rien d’étrange ou effrayant, comme ça l’a été, et c’est beaucoup plus efficace aujourd’hui pour trouver et contacter le bon illustrateur.

Le marché de l’illustration s’est globalisé depuis nos débuts. Avec les email, PDF et JPG, les directeurs artistiques ont la possibilité (et il souhaitent) travailler avec des artistes quelque soit leur lieu de travail. Nous avons commencé comme un site Américain pour des artistes américains et utilisé par des D.A. américains. Désormais le site a des artistes provenant de 26 pays et des milliers de professionnels viennent les solliciter des quatre coins du globe.

Combien de portfolios présentez-vous chaque année ? Y a-t’il beaucoup de turnover ?
Le site est resté très stable avec environ 1 000 portfolios durant les 5 dernières années. Nous observons le turnover avec attention, cela nous renseigne sur le management du site, aussi le taux de renouvellement sur cette même période est en moyenne de 76% par mois. Le fait est que Theispot rassemble certains poids-lourds du marché qui ont la puissance nécessaire pour rester actifs plusieurs années, ainsi que de jeunes et talentueux artistes qui font le sang neuf. La partie Stock du site a grossi jusqu’à 20 000 images, avec à la fois plus de clients et plus d’artistes adhérents.

stock

Le Stock illustration

Travaillez-vous surtout avec la presse, l’édition ou la pub ? Et êtes-vous sollicité par des agents d’illustrateurs ?
Étant un site d’illustration nous couvrons ces trois marchés, et plus encore, assez confortablement. Nous avons toujours fait la publicité de theispot avec des dizaines d’annonces dans Print, Communication Arts ou Eye; le résultat c’est une grande diversité de lecteurs. Nos abonnés sont souvent excités à l’idée de travailler pour des secteurs qu’ils n’auraient jamais pu aborder eux-mêmes. Et c’est notre job de faire cette connection.

Pareil avec les agents, 61 agences d’illustrateurs présentent régulièrement leur équipe chez nous. Theispot ne représente pas lui-même les artistes sur le site, cela créerait un conflit d’intérêt. Nous préférons être un outil de promotion intéressant pour les agents.

Et à propos de style? Vous arrive-t’il de refuser un dossier pour une question de style et donnez-vous des conseils à ce sujet aux artistes qui en auraient besoin ?
Les deux. Une des raisons pour lesquelles nous n’avons pas automatisé Theispot est justement parce que nous n’aurions pu maintenir un niveau de qualité sur le site. Bien que nous souhaitons vivement encourager les artistes émergents, nous ne souhaitons pas que theispot deviennent un repère pour les débutants ou les amateurs; des inscriptions automatisées ouvrent la porte à ces catégories « d’illustrateur ». Theispot est surtout orienté business-to-business et une partie de notre travail consiste à maintenir un niveau de professionnalisme. Après qu’un artiste soit devenu adhérent au site, il est très rare que nous lui demandions d’enlever un élément de son portfolio à moins d’être fortement convaincu que sa présentation y gagnerait.

La rubrique « art talk » est un forum mais sans réponse, pourquoi ne pas envisager une « public voice » pour rendre le site plus interactif ?
Tous les forums ne sont que le produit de leurs participants. Lorsque nous avons débuté Art Talk il y a 10 ans, c’était un des seuls endroits où les illustrateurs pouvaient comparer leurs travaux et discuter entre eux. C’était vivant, il y avait du débat (parfois sans trop de contrôle!) mais cela n’était pas un but pour theispot. C’était plus un don à la communauté de l’illustration à une époque où cela manquait cruellement. Avec le développement d’internet les gens se dispersent plus, vers des communautés plus petites. Art Talk est devenu plus un showcase pour les adhérents, cependant la possibilité de chat est toujours là et pourrait évoluer avec les souhaits des lecteurs.

Des projets pour le future ?
Toujours ! Promis, je vous tiens au courant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *