Doubles, artifices, jeux de langage… photos de Christophe Beauregard

Christophe Beauregard est un photographe, qui au-delà du process photographique, interroge les notions de double, d’artifice, les jeux de language et les dispositifs sensoriels (musique, lumière) utilisés ou inventés par des anonymes. Cela donne des séries d’images qui ne sont pas spontanées, mais le résultat d’une réflexion et d’une composition préméditée. C’est pourquoi il dit que ses photos sont faussement rassurantes et faussement sages.
Dans la série « chirurgies » il ne montre pas l’intervention, pas de cicatrice ni d’image « avant et après », il se contente de photographier des visages anonymes tous retouchés en chirurgie. (Manual of Aesthetic, 2005, Editions Filigranes).
Dans une autre série il s’intéresse aux SDF et produit des images composées avec des acteurs. ce faisant, il confronte un langage pictural et un état de perception, questionnant ainsi la production d’images dans une rhétorique de media. Cette série montre différentes mise en scène de personnes pauvres. Une fiction publiée dans le livre « Semantic tramps » Editions Filigranes (2008), avec un texte d’Arlette Farge. Il y a quelques temps, Christophe Beauregard entreprend de shooter des anonymes, utilisateurs de terminaux mobiles (MP3 players, laptops, consoles games …). Il leur demande alors de poser sans leur appareil… (série « Technomades », publiée à l’occasion du collectif Europe-Ladder 27 dans Transphotographic press / Signatures) Aujourd’hui Christophe Beauregard mène en parallèle une carrière artistique avec des collaborations pour divers magazines.

frAbonnez-vous au flux RSS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.